Appel à manifestation d’intérêt : UGAP et Région Grand Est, ensemble pour l’innovation

10/07/2019

La convention signée le 18 décembre dernier pour une durée de trois ans entre l’UGAP et la Région Grand Est vise à favoriser l’accès des entreprises innovantes aux marchés publics. Cyrille Harand, directeur adjoint de l’UGAP, était présent aux Rencontres Régionales de la Commande Publique pour en parler.

Quel est l’objet de la convention signée entre les deux entités ?

L’Union des groupements d’achats publics (UGAP) est la seule centrale d’achat public « généraliste » en France. Très engagée en faveur des politiques publiques d’innovation et de développement durable, c’est tout naturellement que L'UGAP s’engage, via une convention partenariale avec le Conseil Régional Grand Est, dans une démarche de facilitation de l’achat public d’innovation.

Cette convention de partenariat est une première dans le Grand Est, mais elle existe par ailleurs dans d’autres régions. L’innovation étant un fort levier de business, il s’agit donc d’identifier ces entreprises ainsi que les besoins chez les acheteurs pour les rapprocher. C’est donc une véritable démarche de sourcing !

Comment se déploie cet appel à manifestation d’intérêt ?

Il se décompose en deux temps :

  • Nous avons tout d’abord interrogé les acheteurs : quels sont leurs besoins et dans quels domaines ? Quatre thématiques prioritaires ont ainsi été identifiées. Il s’agit de la modernisation du service public, de la mobilité, de l’énergie et de la santé.
  • Nous avons ensuite mis en ligne cet appel à manifestation d’intérêt à disposition des entreprises. Celles-ci peuvent ainsi remplir le formulaire en décrivant précisément leur solution innovante (modèle économique, besoin satisfait, gains pour le client public, etc.).

Ce formulaire est disponible jusqu’au 31 juillet 2019, ensuite nous passons à la phase d’analyse et de qualification.

De quelle manière sont retenues les offres innovantes soumises par les entreprises ?

Avec Grand E-nov, l’agence d’innovation du Grand Est, nous examinons les candidatures : nous retenons celles qui sont réellement innovantes et qui répondent à un besoin. Ensuite, nous contactons les entreprises pour qu’elles nous présentent leurs solutions. Cela se passera en fin d’année, sous la forme de pitchs. Pour préparer cette présentation, l’UGAP accompagne d’ailleurs les entreprises sélectionnées avec une séance de coaching.

L’objectif est simple : permettre aux entreprises de se faire connaître et de vendre leurs solutions, à l’UGAP et ses 22 000 clients actifs, ou à un autre acheteur public bien sûr. Et comme il s’agit d’une convention de 3 ans, nous effectuerons probablement une seconde session dans la période : l’occasion pour les entreprises innovantes, qui seraient encore en phase de prototypage, de candidater un peu plus tard.

Toute l'actualité Commande Publique