PME, visez les marchés publics de l’Etat en région Grand Est !

26/04/2018

Mutualisation des achats, sourcing, allotissement, plateforme dédiée : plus que jamais, les services de l’Etat oeuvrent pour favoriser l’accès des PME à leurs marchés publics. Marie-Cécile Folzer, directrice de la plateforme régionale des achats Grand Est, fait le point. 

Quelles sont les opportunités offertes par les marchés publics de l’Etat en région Grand Est ?  

La Région compte 800 services de l’Etat et établissements publics administratifs, avec un budget propre à chacun. Il s’agit par exemple des préfectures, de la police, la gendarmerie, des 5 Directions régionales comme  la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) ou la DRFIP (Directions régionale des finances publiques), de Directions Départementales Interministérielles comme la DDT (Direction Départementale des Territoires), etc. 

De plus, l’Etat programme sur 3 ans ses intentions d’achat, par secteur d’activité et par période : les entreprises peuvent donc se projeter en toute confiance. 

Les PME sont-elles des candidates idéales pour ces marchés ?

Assurément, et nous mettons tout en œuvre pour faciliter leur accès aux marchés publics de l’Etat.

Trop souvent, les PME renoncent à se positionner car elles manquent de lisibilité sur ces marchés publics (l’identification des acheteurs de l’Etat peut être complexe), mais aussi parce qu’elles pensent que les marchés sont trop conséquents et qu’elles ne sont donc pas dimensionnées pour y répondre.

Pourtant, il faut savoir que la grande majorité des marchés publics de l’Etat sont allotis, et c’est précisément la raison pour laquelle les PME peuvent parfaitement y répondre !

En quoi l’allotissement représente-t-il un vecteur motivant pour les PME ?

Dans les consultations que nous mettons en ligne, un lot représente un marché. Les acheteurs de la plateforme régionale des achats effectuent un sourcing précis en amont, qui leur permet de compiler et de fiabiliser précisément les besoins et d’exprimer la manière dont les entreprises peuvent répondre. Ensuite, nous procédons à une mutualisation des besoins et des moyens, qui aboutit à la consultation proprement dite.

Il peut y avoir par exemple une consultation de maintenance, de nettoyage de locaux, de réfection de toiture, etc. qui sera commune à plusieurs opérateurs de l’Etat, mais dans laquelle les lots concerneront une zone géographique déterminée, comme un département. L’allotissement permet donc aux entreprises de cibler le lot en fonction de son implantation, mais aussi de ses compétences : lorsqu’un savoir-faire spécifique est requis pour un marché, celui-ci fait l’objet d’un lot dédié.

Bien souvent, les PME répondent aux marchés publics de l’Etat en qualité de sous-traitant, alors qu’avec l’allotissement elles peuvent parfaitement répondre seules ! Les entreprises de taille plus conséquente peuvent quant à elles toujours choisir de répondre à plusieurs lots au sein de la consultation.

Où trouve-t-on les marchés publics de l’Etat et comment y répondre ?

C’est sur PLACE, la plateforme des achats publics de l’Etat, que sont publiés les marchés. L’opérateur économique qui souhaite soumissionner doit télécharger le RC (règlement de la consultation) et ensuite candidater à un lot ou à plusieurs lots.

D’ailleurs, je conseille vivement aux entreprises de se créer une alerte mail sur la plateforme, qui est gratuite, afin d’être informée dès qu’un marché correspondant à ses critères est publié.

 

Les marchés publics de l’Etat en région Grand Est sont donc porteurs et parfaitement accessibles aux PME. Contactez-nous  pour un accompagnement dédié si besoin !

 
Toute l'actualité Commande Publique