Marchés Publics Grand Est : mieux appréhender la dématérialisation

22/03/2018

La région Grand Est a choisi d’anticiper l’obligation de transmission des candidatures et des offres de marchés publics par voie électronique sur son profil acheteur : https://marchespublics.grandest.fr/.
Vincent Poinsignon, chef de service du site de Strasbourg à la direction de la commande publique de la Région Grand Est, nous indique les grandes lignes et les étapes de cette décision.

Pourquoi la Région a-t-elle décidé d’anticiper l’obligation légale ?

C’est au 1er octobre 2018 que les procédures devront être entièrement dématérialisées. Cette échéance est proche, et cette nouvelle donne implique une prise de conscience ainsi qu’une mise en place de nouvelles habitudes, tant chez les acheteurs que chez les opérateurs économiques.

Ainsi, le fait d’anticiper cette échéance permet de sensibiliser les entreprises sur un process qui va devenir la norme : c’est un changement profond qui nécessite un temps d’adaptation. De plus, obtenir une signature électronique, par exemple, ne se fait pas en quelques jours, il faut donc bien se préparer en amont.

D’ici au1er octobre, les opérateurs économiques comme les acheteurs auront pu tester le dispositif, en tirer des enseignements ou des propositions d’amélioration, etc. Ce temps est donc précieux pour s’approprier les outils et le mode de fonctionnement.2018, une année charnière pour les marchés publics : la région Grand Est a déjà fait le saut de la dématérialisation

Quelles sont les étapes de la dématérialisation pour la Région Grand Est ?

Très concrètement, il sera obligatoire de répondre par voie électronique à toutes les consultations publiées sur le profil acheteur de la région grand Est à partir du 1er avril.

Les consultations qui impliquent la remise de maquettes, échantillons ou prototypes ne sont pas concernées par ce calendrier, et la réflexion est en cours pour ces aspects bien spécifiques.

La signature électronique  de l’offre ne sera obligatoire en revanche qu’à partir du 1er octobre – mais je conseille aux entreprises de se pencher d’ores et déjà sur le sujet même si, contrairement aux idées que l’on peut s’en faire, c’est une procédure qui est relativement simple à mettre en place. Elle est d’ailleurs déjà exigée par certains acheteurs.

 

La dématérialisation est un sujet sensible, et d’actualité : inscrivez-vous à nos formations pour en maîtriser tous les aspects !

 
Toute l'actualité Commande Publique