Préparer sa candidature : une approche à développer avant de répondre à un marché

Se positionner sur un marché public ne s’improvise pas et demande de la réflexion en amont. Se poser les bonnes questions et bien analyser le DCE sont deux étapes fondamentales pour votre succès.

Étudier le DCE : le temps de l’analyse

Rédigé par l’acheteur public, le DCE (Dossier de consultation des entreprises) est disponible gratuitement sur son profil acheteur. Il regroupe les documents nécessaires au candidat pour élaborer sa réponse au marché. Il contient les pièces suivantes :

Ces pièces constitutives du marché représentent le point de départ de la réflexion qu’il s’agit d’avoir avant de décider de répondre ou non. En effet, le DCE cadre les modalités de la consultation et décrit les spécifications techniques attendues : votre entreprise a-t-elle les ressources et les capacités pour respecter ce qui est attendu par l’acheteur ?

A noter :
Prenez le temps de bien analyser le DCE afin de ne pas vous lancer dans une réponse chronophage qui pourrait ne pas correspondre aux attentes de l’acheteur.

Répondre, ou pas : le temps de la décision

Choisir de se positionner sur un marché public n’est pas un acte anodin vous engage. Une fois le DCE étudié, il s’agit donc de se poser les bonnes questions :

  • Etes-vous en mesure de proposer les prestations ou travaux demandés ?
  • Devez-vous opter pour la co-traitance ou la sous-traitance ?
  • Répondez-vous aux critères de sélection exigés (chiffre d’affaires moyens humains et techniques) ?
  • Avez-vous l’expérience et les références requises ?
  • Pourrez-vous répondre aux contraintes du marché (délai et lieu de livraison, conditions d’exécution, volume et étendue du marché, etc.) ?
  • Etes-vous au clair avec les critères d’évaluation des offres (prix, valeur technique, délais, développement durable) ?

La grille d’aide ci-dessous peut vous aider à faire le point :

Après analyse, vous décidez de répondre : l’étape suivante consiste donc en l’élaboration de votre candidature.