Présentation de l’entreprise : mettez toutes les chances de votre côté pour remporter un marché

11/01/2018

Un document clair et élaboré est essentiel pour bien présenter son entreprise dans le cadre d’un appel d’offres : nous vous donnons les principaux points à y développer.

Un document qui doit donner confiance

Dans le cadre d’un appel d’offres, l’acheteur public aura différentes réponses à consulter. Il doit choisir celle qui sera le plus en adéquation avec ses demandes et ses critères d’appréciation. C’est un véritable « contrat de confiance » qui doit être également signé entre les parties, afin de s’assurer de la bonne exécution du marché.

Ainsi, la présentation de l’entreprise doit rassurer l’acheteur public sur plusieurs points :

  • La solidité financière de l’entreprise : cela permet notamment de s’assurer que l’entreprise est pérenne et qu’elle sera à priori capable de mener le marché à son terme. La date de création, les chiffres d’affaires et bénéfices des trois dernières années, l’évolution de l’effectif, et d’autres indicateurs selon le type d’entreprise (levées de fonds, nombre d’établissements, implantations à l’international, etc.) sont à indiquer dans la présentation.
  • Les capacités techniques : collaborateurs spécialisés, outillage, certifications, etc. sont à détailler précisément car ils témoignent de l’adéquation de vos capacités avec l’objet du marché.
  • Les références : si l’entreprise a déjà une expérience significative dans l’exécution d’un ou plusieurs marchés similaires, c’est un gage de confiance pour l’acheteur public. 

Une mise en avant de  votre savoir-faire différenciateur pour convaincre

Distinguer une entreprise d’une autre, cela passe par l’étude de ses « particularités » : ce qui fera la différence au final c’est la manière de mettre en avant ce qui vous caractérise.

Pour cela, il s’agit déjà d’avoir un regard critique et objectif sur ce qui vous définit. Un point fort, c’est par exemple :

  • Une certification que vous êtes seul à détenir dans la région.
  • L’obtention de la norme ISO 9001.
  • Un projet ou un chantier qui a connu des difficultés mais qui a vu le jour grâce à votre expertise et votre réactivité.
  • Un engagement fort en terme d’innovation.
  • Des collaborateurs ultra qualifiés.
  • Un investissement important dans la formation et le transfert de compétences.
  • Une démarche sociale ou des engagements affirmés (mécénat, etc.)
  • Etc. 

Ces points s’adaptent bien entendu en fonction de votre entreprise et du marché, et la liste n’est pas exhaustive.

 

Certains éléments de présentation sont demandés dans la lettre de candidature. Mais vous pouvez produire un document distinct : soignez-en la forme autant que le fond. N’hésitez pas à nous solliciter si besoin.

>  Télécharger et imprimer l'article

Toute l'actualité Commande Publique